AVIS DU COMITE SCIENTIFIQUE UNADREO

La douance, entre mythes et faits réels – Une revue de littérature
par Charline Grossard – 16 janvier 2024

 

La douance ou Haut Potentiel Intellectuel (HPI) concernerait 2 % de la population générale. Plusieurs chercheurs ont tenté de définir ce concept mais il n’existe cependant pas de consensus sur sa définition (Gauvrit, 2014). En neuropsychologie, les capacités intellectuelles des individus sont évaluées à partir de tests d’intelligence (par exemple, le test de Wechsler, qui est la mesure d’intelligence la plus utilisée). Ces tests donnent une valeur que l’on appelle le Quotient Intellectuel (QI) ; on considère qu’une personne avec HPI présente un QI supérieur ou égal à 130 (Gauvrit, 2014). D’autres études ont élargi la définition de la douance en prenant en compte des aptitudes « non cognitives » telles que les compétences académiques, la pensée créative ou productive, la capacité en leadership, les compétences visuelles et artistiques mais également les capacités psychomotrices (Beckmann & Minnaert, 2018).

 

Article à consulter ici

 

 

Lumière pulsée et dyslexie : mise à jour des connaissances
par Nicolas Petit et Charline Grossard – 25 octobre 2023

 

Début 2021, l’UNADREO avait réagi à l’arrivée sur le marché de dispositifs de lumière pulsée visant à corriger la dyslexie : lunettes, lampes fixes ou portables. La société savante avait alors dénoncé l’absence d’étude évaluant l’efficacité de ces dispositifs, et le très faible niveau de preuve soutenant leur principe même, contrairement à ce qui était souvent communiqué par les fabricants. Sur cette base, elle avait conclu qu’aucun élément ne permettait de recommander ces lampes et lunettes aux patients avec troubles des apprentissages touchant la lecture (TSApL, ou dyslexie).

 

Article à consulter ici

 

 

Prismes et dyslexie
par Charline Grossard – 8 novembre 2022

 

La dyslexie, désormais appelée Trouble Spécifique des Apprentissages avec déficit de la Lecture (TSApL), est un trouble neurodéveloppemental caractérisé par des difficultés de lecture malgré une instruction adaptée et sans autre étiologie connue expliquant les difficultés rencontrées (APA, 2013) comme un déficit intellectuel ou une atteinte sensorielle (auditive ni visuelle). La pose du diagnostic peut être complexe, et de nouvelles recommandations ont été émises par le Collège Français d’Orthophonie pour le diagnostic et la prise en charge de ce trouble (Collège Français d’Orthophonie, 2022). Dans ces recommandations, la dyslexie est réaffirmé comme un Trouble Spécifique du Langage Ecrit, Sans trouble de la Compréhension Orale (TSLE-sco).

 

Article à consulter ici

 

 

Port du masque, langage et communication : une revue de la littérature
par Charline Grossard – 22 mars 2021

 

Le port du masque de façon régulière par les adultes et par les enfants a entrainé de nombreuses discussions au sein de la population. Si l’intérêt du port du masque est reconnu sur le plan sanitaire immédiat, il soulève cependant des questions sur de possibles effets collatéraux, notamment sur l’acquisition précoce du langage, le développement de la communication et les interactions sociales. Cette revue de la littérature vise à aborder ces questionnements en s’intéressant aux études concernant les possibles impacts du port du masque sur la population, incluant les enfants, mais également les besoins de populations spécifiques, notamment dans le cadre du soin.

 

Article à consulter ici

 

 

Dispositifs de lumière pulsée et dyslexie
par Nicolas Petit et Charline Grossard – 5 février 2021

 

Des lunettes ou encore des lampes à destination des personnes dyslexiques ont été récemment commercialisées, avec l’effet annoncé de “faciliter la lecture” voire “corriger la dyslexie”. En tant que société savante, l’UNADREO a donc examiné les bases scientifiques de ces dispositifs. À l’issue de cette revue, l’UNADREO ne recommande pas leur utilisation aux personnes présentant un trouble des apprentissages.

 

 


TSA et outils numériques
par Lydie Batilly-Gonin, Géraldine Hilaire-Debove, Cécile Neiro et Sylvia Topouzkhanian – 5 mars 2018

 

Depuis plusieurs années, la question de l’exposition des enfants aux outils numériques fait régulièrement la Une des médias traditionnels. Dans ces articles ou émissions sont partagés principalement des témoignages de familles ou de professionnels de la santé, qui cherchent à alerter les autorités et le grand public sur les dangers de la surexposition aux écrans.